Des solutions pour gérer les risques liés aux transports

À quel point la gestion des risques liés aux transports est-elle importante ? Actuellement, les dirigeants des entreprises de transport sont confrontés à un éventail d’incertitudes déconcertantes, car l’environnement dans lequel ils opèrent évolue à un rythme croissant. L’incertitude évoque encore des sentiments particulièrement négatifs dans l’esprit humain. Les gens le perçoivent principalement comme un danger, un stress. Mais l’incertitude peut également conduire à des opportunités inattendues qui pourraient être exploitées si elles étaient reconnues suffisamment tôt. En effet, il peut être considéré comme un moyen permettant de créer un avantage concurrentiel durable, mais aucun processus de gestion des risques ne peut créer un environnement sans risque. Et il est très important de mémoriser ce dernier point.

Les risques peuvent venir de n’importe où et à tout moment. Assurez-vous d’éliminer les angles morts afin de ne jamais être pris au dépourvu. Et si vous ne savez pas comment faire, ni même que peuvent être ces risques, nous allons les voir dans cet article. Nous tenterons aussi de trouver des solutions pour les traiter. Nous parlerons également du logiciel MEMOGuard, un outil d’aide à la décision très utile en gestion des risques liés aux transports.

Qu’est-ce que la gestion des risques liés aux transports ?

L’industrie du transport est très exposée aux risques, obligeant les sociétés de transport à mettre en œuvre de solides stratégies de gestion des risques d’entreprise. En utilisant les bonnes méthodes et les bons outils, ces entreprises peuvent atténuer une grande partie de leurs risques et être mieux placées pour répondre aux situations lorsqu’elles se présentent.

Par définition, « la gestion des risques est un processus d’activités d’analyse et de gestion qui se concentrent sur l’identification et la réponse aux incertitudes inhérentes à la gestion d’une organisation complexe et de ses actifs ». La mise en œuvre de la gestion des risques liés aux transports est un moyen d’évaluer les risques spécifiques et d’élaborer une stratégie pour faire face à ces risques. Cette mise en œuvre suit un processus à quelques étapes. Si l’on se réfère aux directives suggérées par la famille de norme ISO 31000, le processus de gestion des risques doit se faire en 4 étapes, qui sont les suivantes :

Étape 1 : Identification des risques

La première étape consiste à identifier les risques auxquels l’entreprise de transport est exposée dans son environnement d’exploitation.

Étape 2 : Analyse des risques

Les risques liés aux transports identifiés doivent ensuite faire l’objet d’analyse. L’objectif de cette étape est la détermination de l’étendue des risques, leur impact et la probabilité d’apparition de chacun d’eux. À la fin de cette étape, le gestionnaire de risques doit être en mesure de communiquer à leurs supérieurs quels sont les risques graves, et lesquels ne le sont pas.

Étape 3 : évaluation ou classement des risques

C’est une étape relativement simple, mais qui nécessite une très grande concentration. Les risques doivent tout simplement être classés et hiérarchisés, du moins grave ou plus graves. Les plus graves seront traités en priorités.

Étape 4 : Traitement des risques

Les risques qui représentent une perte considérable doit être traités. Lors de cette étape, on applique les différents mesures et actions qui auront pour effet d’éliminer clairement les risques ou du moins maitriser leurs impacts.

À qui profite une solution de gestion des risques liés aux transports ?

Chaque entreprise de transport devrait développer une solution de gestion des risques de transport qui guide ses politiques et ses opérations. Non seulement une solution atténuera les risques, et donc évitera les pertes, mais elle peut servir de moyen de vente puissant qui attire les clients (les expéditeurs) qui veulent savoir que leurs marchandises sont entre de bonnes mains.

Lorsqu’une entreprise de transport ne met pas en pratique une solution efficace de gestion des risques liés au transport, elle informe ses employés et ses clients que la gestion des risques n’est pas une priorité absolue. Cela peut avoir un effet néfaste sur le moral, attirer des conducteurs consciencieux et gagner des affaires. De nombreux expéditeurs demandent maintenant à leurs transporteurs quelles politiques sont en place pour réduire les risques susceptibles d’avoir une incidence sur leurs expéditions. Sans une solution concrète et claire de gestion des risques en place, une solution vers laquelle ils peuvent facilement diriger les clients et les définir, les expéditeurs iront probablement ailleurs.

Les principaux risques liés aux transports et solutions pour les traiter  

La gestion des risques liés aux transports commence par l’analyse de vos principaux risques. Vous devez déterminer d’où ils viennent et la probabilité qu’ils se produisent. Afin de vous éviter de chercher ailleurs, là où vous n’allez rien trouver, nous avons listé ici les principaux risques liés aux transports les plus pertinents aujourd’hui.

Les normes et les réglementations

La sécurité, les normes et les réglementations des transports sont réglementées par diverses agences du ministère des Transports. Elles ne sont pas évidentes à savoir, car varient en fonction de l’organisation (l’entreprise), de l’emplacement (de l’entreprise, du transporteur au moment où il est contrôlé…) et notamment des marchandises transportées. Pour éviter d’être surpris par les autorités en train de commettre des délits ou pris en situation de faute, il est donc important de rechercher les exigences générales et spécifiques pour chaque situation. La solution pour éviter ce genre de situation est de confier à un gestionnaire spécialisé la documentation sur les différentes normes et réglementations en vigueur pour chaque situation et contexte. Ce gestionnaire aura également pour mission de briefer les transporteurs avant chaque départ.

Les Cyber-attaques

Pour les compagnies de transport, les cyber-attaques les plus redoutées sont ceux qui créent des défaillances au niveau de leur système informatique. Si le système informatique est touché, cela empêche la compagnie de recevoir ou d’expédier des commandes. Il arrive aussi que pour diverses raisons les pirates modifient ou altèrent les plans de voyage, changent les destinations… Heureusement, le problème de cybersécurité est relativement simple à régler. Il suffit d’investir sur de bons logiciels anti-piratage et de cybersécurité. Et pour un maximum de sécurité, les solutions logicielles de surveillance et de supervision informatique donnent aussi de très bon résultat.  

La détérioration de l’infrastructure

Les infrastructures détériorées, obsolètes et défaillantes sont très dangereuses pour les véhicules et les transporteurs. Ces problèmes vont de la destruction des routes (nids de poule, fissures) aux panneaux manquants ou incorrects, en passant par les constructions d’infrastructure et les accidents imprévus en chemin qui peuvent retarder une livraison. Il n’y a pas de vraies solutions toutes faites à ce genre de problème, si ce n’est disposer de véhicules de transport plus robustes qui résisteraient aux infrastructures détériorées et également bien maitriser son trajet.

Les conditions météorologiques

Les conditions météorologiques (temps ensoleillé, forte pluie, blizzard, tempêtes…) peuvent affecter les délais de livraison, la sécurité des transporteurs, l’état des marchandises, la capacité des véhicules de transport… Elles peuvent également causer des dommages importants aux véhicules de transports. Comme solution, soit le transporteur, l’équipage ou le personnel naviguant s’équipe d’outil qui peut communiquer à l’avance les conditions météorologiques, soit la compagnie crée une sorte de centre de contrôle qui communique en temps réel aux transporteurs le temps qu’il fait et les conditions météorologiques partout là où ils iront.

Logiciel MEMOGuard et gestion des risques liés aux transports

Que fait le logiciel ? Memoguard est avant tout un outil de surveillance et de supervision informatique avec gestion d’alertes et d’alarmes. Cela dit, son éditeur, à savoir l’entreprise CLEVER Technologies, le présente aussi comme d’une solution logicielle de communication et de partage (envoie/réception) de données et de fichiers.

Memoguard – Communication entre les sites

D’habitude, une compagnie de transport, qu’il s’agisse d’une compagnie maritime, terrestre ou aérienne possède plusieurs sites. Et même si ce n’est pas le cas, elle a toujours besoin d’outil de communication pour communiquer avec leurs transporteurs partis livrer des marchandises ou transporter des passagers. En termes de protocole, MEMOGuard permet l’échange de message vocaux, de mail, de SMS et tout sorte de fichiers (vidéos, les photos, les pdf…) entre deux ou plusieurs dispositifs (ordinateur, Smartphone, Tablette électronique) connectés sur le logiciel. Si vos équipes où qu’elles se trouvent dans le monde sont connectées à l’interface web de MEMOGuard, alors elles pourront recevoir et voir les fichiers et les messages que vous avez envoyés.

De même, vous pourrez aussi voir et recevoir ce qu’elles envoient. Si vous créez un groupe d’échange dans l’interface web du logiciel et donnez à tous les utilisateurs (vos collaborateurs et employés) l’autorisation d’intégrer le groupe, vous ne serez plus obligé de devoir envoyer un à un les messages aux différents destinataires.

MEMOGuard se distingue des autres outils collaboratifs d’enregistrement et de partage d’informations par sa fonctionnalité de gestion d’alarmes et d’alertes très puissante. Il vous donne la possibilité de joindre à vos messages importants des messages d’alerte qui peuvent être diffusés suivant plusieurs canaux de diffusion, à savoir le SMS, le mail, appel téléphonique, appel vidéo, panneaux lumineux, radio 5 tons, fax, imprimante…

MEMOGuard – Veille informationnelle sur les conditions météorologiques

Il existe sur le Web beaucoup de logiciels gratuits et Open Source de vieille informationnelle sur les conditions météorologiques que vous pouvez exploiter. Ces outils ont pour fonction de communiquer en temps réel le temps qu’il fait et les conditions météorologiques dans les zones qui intéressent l’utilisateur. En liant MEMOGuard avec votre logiciel de veille informationnelle sur les conditions météorologiques, vous serez automatiquement alerté, et ce, par les divers canaux de votre choix quand un évènement important est détecté par le logiciel. De cette manière, vous ne serez plus jamais pris au dépourvu par la météo.  

MEMOGuard – La surveillance informatique au service de la cybersécurité

Comme il a été évoqué plus haut, les compagnies de transport sont régulièrement victimes de cyberattaques causant des défaillances dans leur système informatique et réseau, y compris dans leur système de traitement de commandes. Sachez que la surveillance informatique est la solution ultime pour garantir la cybersécurité de votre compagnie. Voici une liste de ce que MEMOGuard peut faire pour garantir la cybersécurité de votre compagnie :

  • Surveillance du bon fonctionnement de votre système informatique,
  • Garantie de la disponibilité de votre système réseau,
  • Surveillance du bon fonctionnement de vos firewalls et logiciels de protection et anti-virus et anti-piratage,
  • Détection à temps des intrusions dans votre système informatique et réseau.

En cas d’anomalie, de dysfonctionnement ou d’évènement imprévu détecté, MEMOGuard alerte automatiquement le personnel d’astreinte pour une prise en charge rapide du problème.