Solutions pour une bonne gestion des risques liés aux réseaux sociaux

Adopter une stratégie de gestion des risques liés aux réseaux sociaux (ou risques réseaux sociaux) est-il vraiment nécessaire ? Nous allons y répondre dans cet article. Les réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook ou encore Instagram sont devenus indispensables aux affaires. Ils ont modifié les façons dont les gens interagissent et communiquent et ont permis aux entreprises d’atteindre plus facilement plus de prospects avec un minimum d’effort. Cependant, s’ils sont un très bon levier d’acquisition de trafic et de vente, les réseaux sociaux exposent également les entreprises qui les exploitent à une pléthore de risques.

Les réseaux sociaux sont un outil à double tranchant. Depuis que Facebook et les autres réseaux sociaux cités précédemment existent, Internet est devenu très dangereux et est en permanence le théâtre de crimes en tout genre : cyberintimidation, usurpation d’identité, cyberharcèlement, atteinte à la vie privée, atteinte à la réputation… La liste est longue et personne n’est à l’abri de ces risques et dangers. Vous ou votre entreprise pourrez à tout moment être victime de piratage ou de cybrercrimes via les réseaux sociaux. C’est pourquoi, il est important que vous vous prépariez avec une bonne et solide stratégie de gestion des risques réseaux sociaux. 

Fonctionnement de la gestion des risques liés aux réseaux sociaux 

La gestion des risques réseaux sociaux vise le contrôle et le traitement des risques réseaux sociaux. Elle s’effectue suivant une approche et des principes suggérés par l’ISO/CEI 27001 qui est une famille de normes ISO de gestion des risques. Étant donné que les problèmes et les défis actuels liés aux réseaux sociaux auxquels les entreprises et les organisations sont confrontées sont encore récents, l’adoption des directives énoncées par l’ISO/CEI 27001 seule ne suffit pas pour bien gérer les risques réseaux sociaux. Les gestionnaires de risques devront, par leurs propres moyens, trouver d’autres mesures pour bien maitriser les risques réseaux sociaux propres à leur structure.

Cela dit, révisée en 2013 pour la dernière fois, l’ISO/CEI 27001 est la seule et l’unique norme internationale de sécurité des systèmes d’information, donc logiquement celle qui propose des directives les plus adaptées à la gestion des risques réseaux sociaux.

Pour gérer les risques, l’ISO/CEI 27001 propose l’adoption d’un processus à trois étapes :

PREMIERE ETAPE : identification et évaluation des risques et élaboration d’une politique de sécurité.

Lors de cette étape, les gestionnaires de risques identifient les actifs ou les réseaux sociaux à l’origine des risques, affectent des personnes à différentes responsabilités, identifient les vulnérabilités et les menaces. Pour finir, ils évaluent également le niveau de chaque risque identifié.

DEUXIEME ETAPE : le traitement des risques pour la mise en place d’un plan de gestion

Chaque risque identifié fera l’objet d’étude et l’équipe de gestion des risques avec les hauts responsables voteront sur la stratégie à appliquer pour traiter les risques. Ils ont le choix entre l’éviter, le transférer, l’accepter ou le traiter.

TROISIEME ETAPE : le choix des mesures de sécurité et de traitement des risques à mettre en place

Les risques, dangers et vulnérabilités liés aux réseaux sociaux

En plus d’amplifier les risques liés à Internet comme le piratage, le vol de données, la pornographie infantile, l’atteinte à la réputation, le spam ou encore la désinformation, les réseaux sociaux ont aussi permis l’émergence de nouveaux risques et dangers tout aussi dangereux comme la cyberintimidation, l’usurpation d’identité, la violation de vie privée et bien d’autres encore.

Voyez ici quelques-uns des principaux risques liés aux réseaux sociaux :

  • Violation de la vie privée
  • Vol de données et usurpation d’identité
  • Harcèlement sur Internet et cyberintimidation : menaces, insultes, envoi de photos obscènes ou choquantes, rumeurs…
  • Atteinte à la vie privée
  • L’addiction et la dépendance : les réseaux sociaux sont en effet très addictifs. Et c’est particulièrement dangereux surtout chez les plus jeunes.
  • Contenus haineux, violents, inappropriés…
  •  risque de contracter des troubles mentaux : anxiété, dépression…
  • abus sexuel

Chez les entreprises, les risques réseaux sociaux les plus fréquents sont :

  • Atteinte à la réputation de la marque chez les entreprises
  • Diffusion d’informations confidentielles.
  • Violations légales, réglementaires et de conformité.
  • Les dérapages et erreurs de communication
  • Les arnaques, les piratages et les usurpations de comptes

Création d’une politique relative aux réseaux sociaux pour prévenir les risques

Les réseaux sociaux sont des outils à double tranchant. Cela signifie qu’ils peuvent aussi se retourner ou être utilisées facilement contre vous si vous ne faites pas attention. La prévention des risques passe par l’adoption d’une politique bien adaptée que les professionnels dans le domaine appellent une politique relative aux réseaux sociaux. Toutes les entreprises reposant sur les réseaux sociaux et soucieuses de leur e-reputation devraient normalement toutes en avoir une. Dans les grandes lignes, une politique relative aux réseaux sociaux décrit comment l’entreprise et les employés doivent utiliser les réseaux sociaux de manière responsable et sécuritaire. Elle se voit précise, détaillée et doit concerner tous les employés, les collaborateurs et les dirigeants.

Au minimum, votre politique relative aux réseaux sociaux doit inclure :

  • Des instructions de marque qui expliquent comment parler de l’entreprise et des produits sur les réseaux sociaux.
  • Les différentes règles relatives à la confidentialité et à l’utilisation personnelle des réseaux sociaux. En effet, même avec leurs comptes personnels, les employés et les collaborateurs doivent respecter certaines règles de communication et de confidentialité dans la mesure où leurs actions personnelles peuvent impacter sur la réputation de l’entreprise. 
  • Une liste des différentes actions dangereuses à ne pas faire sur les réseaux sociaux et des différents pièges de vol de données et de piratage sur les réseaux sociaux.
  • la nomination de services, membres d’équipe ou de personnes responsables de chaque compte de réseau social.
  • Lignes directrices relatives au droit d’auteur, à la confidentialité et sur la façon de créer un mot de passe efficace et à quelle fréquence changer les mots de passe.
  • Une démarche détaillée à suivre en cas de problème de sécurité des réseaux sociaux.

Solutions de traitement des risques liés aux réseaux sociaux

Malgré l’existence des risques et l’ampleur de leur impact, vous ne pourrez cependant plus renoncer aux réseaux sociaux tellement ils sont devenus importants. À la place, nous vous suggérons d’appliquer les mesures suivantes. Elles ne garantissent pas un risque zéro, mais sont néanmoins très efficaces.

  • Formation continue des personnels

Les réseaux sociaux évoluent et avec eux les règles de sécurité et de communication. C’est pourquoi, dans votre intérêt, vous devez donner à vos personnels les moyens et le temps de se former continuellement aux réseaux sociaux.

  • Prise en compte des risques humains

Tant que vous emploierez des humains, le risque est toujours présent, car tout le monde fait des erreurs. Selon une étude, 20% des cyberattaques ont pour origine la « faiblesse des employés » qui comprend des mauvaises manipulations, des négligences, des accidents… Cela renforce l’idée qu’il faut bien former les employés, mais suggère aussi dans la mesure du possible l’automatisation de certaines tâches surtout que les intelligences artificielles font peu, voire jamais d’erreur.

  • Installer un logiciel de sécurité réseaux sociaux (MEMOGuard)

Pour clore cette petite liste, si vous avez les moyens, n’hésitez pas à investir dans une solution logicielle de sécurité réseaux sociaux comme MEMOGuard. Les logiciels de sécurité sont efficaces pour détecter à l’avance les différents dangers et menaces (attaque par force brute, liens douteux, comptes frauduleux…), vous permettant d’agir très rapidement.  

MEMOGuard – une solution logicielle de gestion des risques réseaux sociaux

Conçu par CLEVER Technologies, MEMOGuard est un logiciel SaaS de gestion d’alarmes et d’alertes. Très performant, de nombreuses entreprises françaises l’utilisent pour équiper leurs logiciels administrateurs de réseaux sociaux de système d’alarme et de transmission d’alerte précoce. MEMOGuard répond en effet aux lacunes des logiciels administrateurs de réseaux sociaux qui sont incapables de prévenir à temps le personnel d’astreinte des risques et dangers détectés.

Mise en place de système d’alarme et d’alerte précoce réseaux sociaux

Pour mettre en place votre système d’alarme et de transmission d’alerte réseaux sociaux, vous devez d’abord vous équiper d’un logiciel administrateur de réseaux sociaux comme Netvibes, Hootsuite, Tweetdeck… Ces outils sont en mesure de détecter des menaces telles que des liens douteux placés sur vos comptes, des contenus dangereux ou compromettant publiés sur Internet en rapport à votre marque, des faux comptes, des attaques par force brute, des appareils non reconnus, des activités suspectes, des utilisateurs inconnus… Ils sont puissants ! Mais comme évoqué plus haut, ces outils sont aussi incapables de déclencher une alarme et encore moins de diffuser des alertes à des personnes bien définies, vous obligeant à rester 24h/24 devant le logiciel pour être à l’affût de tous dangers et menaces.

Heureusement, grâce à MEMOGuard, vous ne serez pas obligé de procéder ainsi. Ce logiciel a été conçu pour s’interfacer aisément sur n’importe quel support, système et logiciel. Une fois connecté à votre logiciel administrateur de réseaux sociaux, il vous avertira des différentes menaces et dangers détectés par celui-ci via divers canaux de diffusion de votre choix. Pour information, les alertes provenant de MEMOGuard peuvent être envoyées sur : un SMS, un e-mail, un Téléphone Fixe, un Pager mutli opérateurs, une Radio 5 tons et un Fax.

MEMOGuard – mise en place d’un système d’alerte e-reputation

Vous pouvez aussi interfacer MEMOGuard avec vos outils e-reputation (Google Alerts, Omgili, WebMii, Synthesio…) et l’autoriser à vous alerter avec les canaux de diffusion de votre choix quand des évènements importants (article diffamatoire, avis négatif…) sont détectés. La fonctionnalité « aboutement » de MEMOGuard permet la mise en relation directe entre le professionnel intervenant (la personne la plus apte à régler le problème) et la personne témoin du problème. Fonctionner ainsi permet la prise en charge du problème dans un délai très court.