GRITE, Gestion Globale des risques technologiques et environnementaux, la formation de référence pour un risk manager

GRITE, Gestion Globale des risques technologiques et environnementaux est la formation développée spécialement pour les cadres de haut niveau. Elle permet d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer les risques de façon globale. Comme tout Mastère Spécialisé, il s’agit d’un cursus hautement technique et pratique offrant aux étudiants des éléments détaillés sur la gestion des risques en entreprise. Les futurs responsables HQSE, risk manager, consultants en management des risques ou responsables qualité et gestion des risques y découvrent toutes les facettes de leur métier. 

Le management des risques, la communication, l’organisation du traitement opérationnel des risques, le plan de gestion des situations d’urgence et la gestion des relations externes font partie du contenu du MS GRITE. En effet, GRITE ou la Gestion Globale des risques technologiques et environnementaux est la formation de référence pour un risk manager et autres fonctions relatives à la gestion des risques. 

Le Master spécialisé en Gestion Globale des risques technologiques et environnementaux

Le MS GRITE fait partie des Masters Spécialisés (MS), des formations créées par la Conférence des Grandes Écoles (CGE), le groupement des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs. Il s’agit d’un diplôme délivré hors du système universitaire français.  Il existe environ 450 MS et la liste évolue au fil du temps  

Ce sont les détenteurs de Bac+5 ou Bac+4 avec 3 ans d’expériences professionnelles qui sont admissibles pour un programme de Master Spécialisé. Le processus de sélection est très rigoureux. Si le dossier du candidat a convaincu le jury, il passe à l’étape d’épreuves écrites et orales. Ensuite, il sera évalué à travers un entretien de motivation. 

Pour le cas du MS GRITE, les candidats admissibles sont les jeunes diplômés en technique, juridique, sociologie de travail, économie et encore d’autres. Les cadres et ingénieurs souhaitant se spécialiser dans le domaine de la sécurité sont également acceptés. 

En principe, chaque MS répond à un besoin spécifique de l’entreprise. Par conséquent, le cursus dispose d’une très haute exigence et offre un contenu pratique. Le MS GRITE est la formation à suivre pour ceux qui veulent embrasser une carrière dans le management des risques en entreprise. A la fin de leur cursus, les diplômés MS GRITE disposent des outils et des compétences approfondies du management de la sécurité et de l’environnement. Ils ont également la capacité d’étudier le comportement des acteurs et des organisations, d’élaborer et mener des actions relatives à la réduction des risques et d’assurer une liaison entre le top management et le terrain.

Expert en GRITE

Un diplômé en GRITE peut occuper les postes suivants:

  • Responsable qualité et gestion des risques
  • Responsable Hygiène Sécurité Environnement
  • Risk Manager
  • Consultant / conseiller en management des risques
  • Responsable facteurs humains et organisationnels du management de la sécurité

Un expert en GRITE dispose d’une approche managériale et transversale de la sécurité. Il a pour mission la prévention et la réduction des risques inhérents à l’activité de l’entreprise. Il est alors amené à identifier, évaluer et établir une cartographie des risques. 

Sa première vocation est d’abord à finalité humaine. Il veille à la sécurité et au bien-être des salariés à travers la prévention des accidents du travail, des maladies professionnelles et des risques psychosociaux. Sa deuxième vocation s’étend au niveau matériel en assurant la conformité et l’intégrité des équipements. Il apporte également sa contribution dans la réduction de l’impact environnemental induit par l’activité de l’entreprise.

Dans une entreprise, un expert en Gestion Globale des risques technologiques et environnementaux contribue à la définition de la politique QHSE (Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement). Il élabore le système de gestion de risque de son entreprise dont il dirige et supervise la mise en œuvre. Actuellement, son intervention est sollicitée dans beaucoup de secteurs. Cependant, il reste particulièrement indispensable dans les entreprises à activité sensible ou à risque telles que les hôpitaux, les sites industriels et les établissements recevant du public (ERP).

Le contenu du MS Gestion Globale des risques technologiques et environnementaux

Les modules du programme MS GRITE peuvent varier selon l’établissement. En revanche, on doit toujours retrouver ces 5 composants de base.

  • Les risques et leur approche technique: Ce module permet aux étudiants de comprendre les risques en entreprise. Cette connaissance va leur servir de base pour l’évaluation des risques professionnels. En ajout, ils découvrent les outils de l’analyse de risques. La Méthode Organisée Systémique d’Analyse des Risques (MOSAR), la Méthodologie d’Analyse des Dysfonctionnements des Systèmes (MADS), le Hazard and Operability Studies (HAZOP) et le Hazard Analysis Critical Control Points (HACCP) sont notamment des outils d’analyses de risques industriels.
  • Les systèmes de management: Un système de management est l’ensemble de processus mis en place dans une entreprise pour gérer les éléments corrélés ou en interaction de ses activités dans le but d’atteindre ses objectifs. Les normes ISO sont des normes de systèmes de management établis au niveau international et obligatoires pour certains types et tailles d’organisations. Dans ce module, l’étudiant se familiarise avec l’environnement organisationnel d’une entreprise. Les termes qualité, sécurité, environnement, audit et indicateurs sont étudiés particulièrement. 
  • Les facteurs humains et organisationnels de la sécurité: Les facteurs humains sont des éléments non négligeables dans la gestion des risques. Dans ce module, l’étudiant prend conscience de l’importance de l’approche culture de la sécurité et du leadership dans une entreprise. L’erreur humaine est particulièrement étudiée dans le cadre d’une analyse d’événements. L’analyse ergonomique des situations de travail pour maximiser la performance des barrières de sécurité fait également partie de ce module.
  • Les risques et l’environnement: Les activités de certains types d’entreprise peuvent avoir des impacts environnementaux importants. Ce sont les risques industriels ou technologiques impactant l’environnement: eau, air, sols, bruit, etc.  Cette partie de la formation donne des notions en droit de l’environnement, installations classées et autorités de contrôle. Les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), leur législation, leur inspection et leur régime de classement sont appréhendées en profondeur. Dans ce module, on parle également de concertation ou le dialogue entre les parties prenantes de la gestion des risques notamment dans le cadre d’un Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT). Par ailleurs, l’étudiant prend connaissance de la gestion de crise et du plan de gestion des situations d’urgence. 
  • La gouvernance et le risk management: La gestion des risques était auparavant l’apanage du secteur des assurances. Mais dorénavant, le concept est transporté dans l’entreprise et y occupe une place prépondérante pour de meilleurs résultats. Ici, on approfondit les questions de risques juridiques, risques et assurances ou encore risque projet. La fonction risk manager qui a trouvé sa place dans les entreprises françaises dans les années 2000 est développée dans ce module. La mission du risk manager comprend notamment l’appréciation du risque, la maîtrise des risques, la diffusion de la culture du risque, la gestion des sinistres, la gestion de crise ainsi que le pilotage et reporting. Par ailleurs, on retrouve dans cette partie du cours les éléments de communication en interne pour une maîtrise des risques efficace. 

La formation combine des cours magistraux, des études de cas et du travail personnel. Les participants ont l’occasion d’écouter des témoignages industriels et échanger avec des nombreux intervenants du secteur. Un stage de 6 mois est obligatoire à la fin de la formation ou en alternance. Dans le cadre d’un projet long, les étudiants collaborent en petits groupes en partenariat avec des entreprises qui mettent à leur disposition un tuteur technique. Le projet long permet de mettre en pratique la gestion de projet, le travail en équipe et le travail sous contrainte. 

MEMOGuard – un outil de Gestion des risques

Si votre métier consiste à gérer les risques, par exemple vous êtes un patron d’entreprise, un responsable d’usine ou un risk manager au sein d’une entreprise, d’une organisation ou d’une institution publique, alors le logiciel MEMOGuard pourrait beaucoup vous intéresser. Déjà exploité depuis des années par plusieurs grandes entreprises privées françaises dans le domaine de la gestion des risques (technologiques, environnementaux ou autres), cet outil commence à être reconnu et apprécié par les gestionnaires de risques au niveau des ONGs et des institutions publiques (communes, départements, ministères…).

Conçu par CLEVER Technologies, le logiciel MEMOGuard est très utile en gestion des risques pour une raison très importante : il est à la fois un logiciel de surveillance/supervision informatique et un outil de gestion et de supervision d’alarmes et d’alertes. Ses fonctionnalités liées à la surveillance et de supervision informatique peuvent être exploitées dans la détection et l’élimination des risques. À titre d’information, l’objectif de la surveillance et de la supervision informatique est de permettre aux entreprises et organisations de disposer d’installations (industrielles, informatiques, techniques) et de systèmes (informatiques, réseaux, de production, de transformation, de surveillance, de contrôle…) performants, fiables et sans faille. Quant à ses fonctionnalités de gestion et de supervision d’alarmes et d’alertes, elles permettent aux gestionnaires de risques ou au personnel d’astreinte de détecter à temps les risques, les dangers ou les aléas afin de les traiter très rapidement. Notez qu’étant une solution SaaS, MEMOGuard peut facilement s’interfacer sur presque tous les logiciels et systèmes informatiques et informatisés.